100 % Auto-Moto, Le site entiérement dédié au culte de l'auto et de la moto

        


 

 

100 % AUTO MOTO

 

 
> Actualité AUTO-MOTO

> L'histoire de l'automobile

 

> La technique automobile

> La technique moto

> Entretien d'une moto

> Rénovation R11 Turbo

> Le modélisme

> Véhicules d'exception

>Achat d'une voiture : les pièges

>Achat d'une moto : les pièges

>Galerie de photos  

 
> Me contacter

 

> Mes Liens

>Forum Auto-Moto

 

>Livre d'or : que pensez vous de ce site ? Vos remarques ?

>Partenaires : Zone de jeux, sonneries téléphones, logos, .... : A VOIR

       


                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       

Le NOS, également appelé protoxyde d'azote est utilisé dans de nombreux domaines dont celui qui nous intéresse : l'automobile.

Mais comment marche ce gaz un peu spécial...? Comment l'utilise t'on ? Quelle sont les précautions à adopter ? Voici les explications :

ATTENTION : IL EST RAPPELLE QUE L'UTILISATION DU NOS EST FORMELLEMENT INTERDITE SUR ROUTE OUVERTE. De plus s'il est mal utilisé, ce gaz peut détruire votre moteur...

Le NOS a pour appellation N2O est un gaz liquéfié, incolore, à l'odeur douce. Ce gaz est considéré comme ininflammable car il est stable à température normale (environ 40°).

Ce gaz s'enflamme et explose aux alentours des 650°.

Le N2O peut avoir des effets "bénéfiques" sur l'organisme puisque il est également utilisé en médecine ou par les dentistes afin d'anesthésier.

Pourquoi le Nos donne t'il de la puissance en plus ?

L'obtention du Protoxyde d'Azote N2O est obtenu par la déshydratation du nitrate d'ammonium à 250°C.

Le N2O, comme son nom l'indique contient 2 atomes d'azotes et un atome d'oxygène pur. Lorsque le protoxyde d'azote atteint 320°, il casse sa molécule et libère son atome d'oxygène qui apporte un nouveau souffle au moteur.

Mais la puissance du Nos ne repose pas uniquement sur cet oxygène supplémentaire : en effet, le Nos est injecté via les gicleurs dans les conduits d'admission à l'état liquide. Dans la chambre de combustion il passe à l'état gazeux (grâce à l'ébullition). L'ébullition de l'azote provoque une baisse de la température de l'azote de près de 72° (réaction chimique). Cette baisse de la température réduit la température dans les conduits d'admission de 35° à 45°. Il faut compter environ 1% de puissance en plus pour 6° degrés perdus. Par exemple pour une Toyota Supra (similaire à celle présentée dans "The Fast And The Furious") de 330 ch d'origine au moment ou le Nos se déclenche, si la température baisse de 40°, on peut compter 7% de puissance en plus soit un gain de plus de 23 chevaux obtenus uniquement avec la baisse de la température !

De plus, l'azote augmente la pression dans les cylindres. Donc pour installer le Nos, il y a plutôt intérêt à renforcer les éléments mécaniques en contact direct avec la pression (piston, bielle, vilebrequin, culasse). D'ou le choix le plus souvent orienté vers des moteurs turbocompressés car, de part leur turbo, ils disposent déjà d'éléments renforcés (attention de ne pas dépasser leur capacité de travail).

Le Nos est assez facile à utiliser car il s'adapte à tous les types de moteurs, il s'adapte à la gestion électronique et à l'injection. Il est assez facile à installer et transforme n'importe quel engin en dragster. Attention à ne pas trop utiliser car une utilisation prolongée provoque un assèchement du moteur.

Voici ci-après la courbe des gains de puissance :

 

Le Nos est commandé via un bouton actionné par le conducteur :

L'injection du Nos se fait via des gicleurs spéciaux :

      

 

 

Le montage de ce système ne sera pas indiqué ici  malgré qu'il soit relativement simple puisque le Nos est théoriquement interdit sur route. Les seuls légalement autorisés à utiliser le Nos sont les licenciés de la FFSA dans les Runs (en général 400 m DA).

Pour ce qui est de la fiabilité du moteur, un système correctement monté et raisonnablement utilisé n'entame pas la durée de vie du moteur.  De plus, le Nos propose un meilleur rapport qualité/quantité/prix que n'importe quelle autre modifications du moteur. (Comptez entre 3000 et 10000 F soit entre 500 € et 1500 €selon le type d'installation).

PAGE PRECEDENTE