100 % Auto-Moto, Le site entiérement dédié au culte de l'auto et de la moto

        


 

 

100 % AUTO MOTO

 

 
> Actualité AUTO-MOTO

> L'histoire de l'automobile

 

> La technique automobile

> La technique moto

> Entretien d'une moto

> Rénovation R11 Turbo

> Essais moto

> Le modélisme

> Véhicules d'exception

>Achat d'une voiture : les pièges

>Achat d'une moto : les pièges

>Galerie de photos  

 
> Me contacter

 

> Mes Liens

>Forum Auto-Moto

 

>Livre d'or : que pensez vous de ce site ? Vos remarques ?

>Partenaires : Zone de jeux, sonneries téléphones, logos, .... : A VOIR

       


                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       

 

Essai ZRX 1200 S . 2001

 

Avec son moteur issu de la très noble 1100 ZZR, la fiche technique de la ZRX impressionne...1164 cm3, 10,6 m.kg de couple, 106 chevaux (version française), une coupe de boxeur bourru et ramassé avec un regard méchant, bref au premier regard la ZRX ne laisse pas indifférent et impressionne...

Cliquez pour agrandir

La version S offre une tête de fourche intégrant un magnifique double optique alliant efficacité et agressivité. Outre son regard méchant cette tête de fourche transforme ce gros roadster en semi GT-Sport. Mais en réalité sous ses airs de catcheurs la ZRX cache une réelle polyvalence.

Une fois sur la moto, tout impressionne encore, la finition est bonne et le gabarit toujours aussi imposant. Le bloc compteur en aluminium brossé et réellement réussi ; il vous offre un tachymètre, un compte-tour ainsi qu'un troisième cadran réunissant la jauge à essence et la jauge de température de liquide de refroidissement. La selle assez basse pour mon mètre quatre vingt offre un soutien ferme mais large. Les reposes pieds étonnent par leur positionnement assez haut autant pour le passager que pour le conducteur.

Contact : le 1200 s'ébroue dans un grondement tamisé par l'impressionnant échappement catalysé. Première, et premier étonnement les quelques 250 kg de la bête s'évanouissent dès les premiers tours de roue tant ils sont bien répartis. A basse vitesse et en ville la ZRX fait preuve d'une étonnante souplesse reprenant à n'importe quelle régime, à n'importe quel rapport sans broncher ; un vrai régal. Rapidement la chaleur dégagée par le moteur se fait sentir confirmée par la rapide montée de la jauge de température.

Aux premières lueurs de nationale la température redevient normale et la bête se sent sur son terrain ronronnant aux vitesses légale (90 km/h) à 3000 tr/min sur le cinquième rapport. Mais à la moindre rotation de la poignée, et ce quel que soit le rapport, la moto vous catapulte vers des vitesses inavouables. Le moteur restant souple mais rempli jusqu'à 5000 tr il devient carrément hargneux à partir de 6-7000 tr pour ensuite se calmer vers les 9000 tr (bridage oblige). Un tel déferlement de puissance et de couple étonne au premier abord puis l'étonnement laisse place à une certaine dépendance de cette catapulte à deux roues et son moteur gavé de sensations.

Son châssis fait merveille et, quelque soit le rythme engagé. Pour les adorateurs de la grosse attaque, la moto devient vite physique à mener en devenant lourde sur les enchaînements rapides vous faisant savoir par la même que là n'est pas sa vocation. Motards adeptes de "la poignée dans le coin" passez votre chemin, car même si il sait très bien vous raccourcir les manches à l'accélération, ce gentil monstre aspire à tout autre chose. En effet la moto dévoile toutes ses qualités sur un rythme plus tranquille en prenant bien soin d'enrouler tous les virages. Là, elle est à l'aise tout comme son pilote qui se régale des reprises fulgurantes si besoin en est, bien à l'abri derrière la tête de fourche protectrice. Les suspensions à la fois fermes et confortables assurent une rigidité à toute épreuve.

Sur autoroute le moteur ronronne à peine à mi-régime (aux vitesses légales) et la protection est plus que correcte jusqu'à plus de 160 Km/h. Malheureusement l'autonomie vient quelque peu noircir le tableau. En effet en usage normal la consommation reste correcte (environ 6 litres aux 100 km) mais elle peut rapidement atteindre des sommets en utilisation intensive. Peu aidé par son petit réservoir de 19 litres, le rayon d'action de la ZRX peut vite se réduire suivant votre allure. Sur autoroute il faut compter sur environ 7 litres au 100 Km. Son autonomie varie entre plus ou moins 170 et 280 km suivant l'usage. Le réservoir aurait gagné à contenir quelques litre supplémentaires...

Pour rester dans les points négatifs, notons les rétroviseurs, pourtant efficaces, qui sont atteints de vibrations entre 100 et 140 km/h...assez gênant, mais on s'y habitue. La selle quant à elle, sur longs trajets devient le pire cauchemar de votre postérieur si un temps de pause régulier n'est pas respecté, car le maintien de cette dernière est ferme. Enfin il aurait été agréable, pour l'entretien, de disposer d'une béquille centrale, mais à la place de cette dernière, vous trouverez un magnifique double bras oscillant en aluminium inspiré des super bike

Bref la ZRX malgré ses petits défauts est une moto attachante et bourrée de caractère propre à satisfaire de nombreux  motards qui tous vont se poser la question : Quid après un ZRX ? Un ZRX ?...

.

 

En construction...